Mon travail cultive la dé-liaison et la suspension,essentiellement dans l’espace du tableau. Bien que jouant souvent ensemble, dessin et couleur sont distants, métaphore du lien ou de l’absence de lien. Les figures dessinées peuvent avoir des origines très diverses. L’entre-deux, la lisière, le seuil, sont les lieux d’une mise en tension qui permet d’associer gravité et légèreté, élévation et tentation de la chute. L’expression physique en est le trait de fusain coulant et s’agrippant aux pores de la toile, et le pastel, en étendues colorées saturées de pigment.